Zoom sur le type de paris sportif : handicap asiatique

Si vous êtes un parieur débutant, vous devez vous demander ce qu'est le handicap asiatique. Ce concept est très apprécié des fan de paris sportifs expérimentés bien qu’il soit plus complexe que les paris « traditionnels ». Pour comprendre handicap asiatique ce pari venu d’Asie et apprendre à en tirer profit, lisez ce qui suit ! Vous comprendrez pourquoi le handicap asiatique permet de rajouter ou retirer un ou plusieurs buts à l’une des équipes pour rééquilibrer un match. Ou encore sur quels sports il est disponible.

Qu'est-ce qu'un Handicap Asiatique ?

Pour commencer, il faut savoir que ce type de jeu n’est pas autorisé en France, pour le tester, il faut passer par des sites de bookmakers étrangers : Pinnacle, Bet365 ou encore Bwin. Le handicap "classique" consiste à retirer un nombre de points ou de buts au favori et/ou à en ajouter à l’outsider. Pour gagner votre pari, votre favori doit surmonter le handicap qui lui a été attribué, soit un nombre de points ou de buts retirés de son score final. Le handicap asiatique, quant à lui, offre plus de possibilités en prenant notamment en compte les quarts de buts au foot et les quarts de points au basket. Quelques exemples d'Asian Handicap :

  • Handicap 0:0 : la mise est remboursée s’il y a un match nul.
  • Handicap 0:1/4 : c’est un avantage de 0.25 buts sur l’équipe adverse au coup d'envoi. Le gain ou la perte est divisé par deux en cas de match nul.
  • Handicap 0:1/2 : c’est un avantage de 0.50 buts sur l’équipe adverse au coup d'envoi.

Le pari asiatique peut être fait sur tous les sports, mais il est particulièrement adapté au football et aux sports américains. Il convient généralement bien aux sports pour lesquels la probabilité de finir sur un match nul est élevée.

Handicap asiatique : comment parier ?

Pour augmenter vos chances de gagner voici quelques conseils à suivre sans modération :

  1. Recherchez les meilleures cotes : les bookmakers proposent différents handicaps et cotes de handicap asiatique, cherchez les meilleures cotes avant de parier.
  2. Vérifiez la forme des équipes : ne sous-estimez pas la forme des équipes adverses, vous pouvez tirer parti de ces informations.
  3. Étudiez les résultats : prenez le temps de vérifier les scores obtenus afin de lister les équipes les plus performantes.
  4. Prenez en compte la motivation : un outsider sera motivé à l'idée de gagner contre un favori, surtout en phase éliminatoire, quand un seul match permet d'accéder au prochain tour.

Suivez les conseils des professionnels : vous gagnerez du temps et de l'argent en suivant régulièrement l'actualité de votre sport de prédilection. Inscrivez-vous à une newsletter, un podcast, une chaîne YouTube pour être sûr de ne pas rater des informations cruciales.

Menu